28 SEP 17 0 commentaire
Néonatologie : une prise en charge renforcée pour les bébés et le maintien du lien avec les mamans

Néonatologie : une prise en charge renforcée pour les bébés et le maintien du lien avec les mamans

Owen est le premier bébé à être accueilli dans la nouvelle unité de néonatologie de l’Hôpital Privé Océane, à Vannes. Ce service met tout en œuvre pour préserver le lien entre la maman et son bébé. Prochainement, des webcams seront même installées pour maintenir le lien entre le nourrisson et ses parents.

 

En novembre 2016, l’Hôpital Privé Océane obtenait une autorisation de néonatologie de niveau 2A, délivrée par l’Agence Régionale de Santé (ARS) de Bretagne. Cette nouvelle unité permet d’accueillir les prématurés nés à partir de 35 semaines d’aménorrhées et les bébés nés à terme nécessitant une prise en charge particulière. « Grâce à cette unité de néonatologie et à l’équipe médicale, nous sommes en mesure d’offrir à nos futures mamans, une prise en charge optimale et sécurisée, qu’il s’agisse d’accouchements à bas risques ou d’accouchements nécessitant une surveillance médicale plus spécifique. Le risque de transfert est ainsi réduit et le lien bébé-maman est alors maintenu », annonce Wilfried Harsigny, directeur de l’établissement.

 

L’unité de néonatologie est constituée de 6 berceaux. Quatre d’entre eux sont installés dans la chambre de la maman. « C’est ce qu’on appelle des chambres kangourous, explique Wilfried Harsigny. Ce sont les soignants qui se déplacent vers la mère et son bébé, et non l’inverse. » La surveillance et les soins (incubateur, perfusion, photothérapie, prélèvements…) sont en effet réalisés dans la chambre de la maman, en présence des parents et éventuellement avec leur participation. Une transparence qui permet de dédramatiser la pathologie et de préserver le lien mère-enfant.

 

Les deux autres berceaux, réservés aux bébés les plus fragiles, sont situés près des puéricultrices. Mais dans ce service de néonatologie, les parents sont autorisés à venir sans contraintes d’horaires, afin de s’investir au mieux dans le suivi et les soins de leur enfant. Autre avantage de taille : ces deux couveuses seront équipées d’une webcam. La webcam permet de favoriser le processus d’attachement et diminuer l’anxiété de la maman qui peut voir son bébé depuis sa chambre.

 

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.