08 JAN 16 0 commentaire
Hémorroïdes : l’Hôpital Privé Océane propose un traitement bien moins agressif

Hémorroïdes : l’Hôpital Privé Océane propose un traitement bien moins agressif

Des millions de personnes souffrent de prurit, de douleurs et de saignements d’origines hémorroïdaires… Douloureuse, cette pathologie conduit dans de nombreux cas à une intervention chirurgicale. Le Docteur BEAUFOUR propose une alternative à l’opération classique au sein de l’Hôpital Privé Océane, la ligature sous doppler des artères hémorroïdaires selon HAL-RAR. Explications.

 

Un adulte sur deux souffre au moins une fois dans sa vie de problèmes hémorroïdaires. Les symptômes les plus fréquents sont des saignements, des douleurs, des démangeaisons voire des pertes de sérosités anales.

 

Une alternative à l’opération

Douloureuse, cette pathologie peut être traitée par des interventions chirurgicales classiques qui ont la réputation d’être elles-mêmes très douloureuses, ce qui explique sans doute la réticence de nombreux patients à consulter. Pourtant aujourd’hui, il existe une alternative beaucoup moins agressive, quel que soit le grade de la maladie : le traitement HAL RAR.

 

Ce traitement consiste en l’introduction d’une sonde anale qui permet au chirurgien de repérer les artères hémorroïdaires et de les ligaturer avec une suture résorbable, ce qui réduit le flux sanguin vers ces hémorroïdes. La pression dans les vaisseaux baissant, les hémorroïdes diminuent de façon importante immédiatement, puis graduellement dans le temps entraînant une disparition des douleurs et des symptômes dans un délai de 4 à 6 semaines.

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.